The Limited Times

Now you can see non-English news...

L'épisode de gel est-il «la pire catastrophe agronomique de ce début de 21e siècle ?»

2021-04-14T13:02:17.545Z

LA VÉRIFICATION - C'est ce qu'a suggéré le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie. Alors qu'une seconde vague de froid se profile cette semaine, peut-on déjà mesurer l'ampleur du drame pour le monde agricole ?



LA QUESTION - Une semaine noire, dramatique, catastrophique, cauchemardesque... Les qualificatifs pleuvent depuis plus d'une semaine, pour décrire le combat des agriculteurs dans toute la France contre l'épisode de gel intense qui a touché 10 des 13 régions de l'Hexagone. Celui-ci a vu les températures descendre en quelques jours de niveaux estivaux à des seuils proches des -10°C. Et ceci au pire moment alors que les premiers bourgeons et fruits avaient déjà fait leur apparition.

À lire aussi :Production viticole détruite: déjà 2 milliards d’euros de pertes

L'impact définitif sur les récoltes et sur les comptes d'exploitation des 450.000 agriculteurs de France ne sera fait qu'à la fin de l'été. D'autant que s'annonce ce jeudi un second coup de froid. Mais d'ores et déjà, le ministre de l'Agriculture a qualifié cet événement climatique de «dramatique, probablement la plus grande catastrophe agronomique de ce début de XXIe siècle». Alors que les épisodes climatiques extrêmes se multiplient tous les ans, cette analyse est-elle ou non exagérée ?

VÉRIFIONS. Cette comparaison agroclimatique lancée par le ministre de l'Agriculture est par nature délicate.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

J'EN PROFITE

Déjà abonné ? Connectez-vous

Source: lefigaro

All business articles on 2021-04-14

You may like

Trends 24h

Latest

© Communities 2019 - Privacy