The Limited Times

Now you can see non-English news...

Délit d’alcoolémie, formation renforcée : le Sénat dégaine une proposition de loi sur la chasse

2023-02-02T19:42:37.199Z

Une proposition de loi qui vise à mieux sécuriser la pratique de la chasse a été déposée par le sénateur LR Christian Chaize. Le texte durci Le sénateur LR Christian Chaize, auteur d’un récent rapport sur la chasse, a déposé une proposition de loi en phase avec les principales dispositions retenues par le gouvernement dans son plan pour mieux sécuriser la pratique. Le sénateur fournit ainsi un texte « clé en mains » à la secrétaire d’État à l’Écologie Bérangère Couillard qui avait présenté le 9 janvier une série de mesures reprenant de



Le sénateur LR Christian Chaize, auteur d’un récent rapport sur la chasse, a déposé une proposition de loi en phase avec les principales dispositions retenues par le gouvernement dans son plan pour mieux sécuriser la pratique. Le sénateur fournit ainsi un texte « clé en mains » à la secrétaire d’État à l’Écologie Bérangère Couillard qui avait présenté le 9 janvier une série de mesures reprenant des recommandations formulées par la mission d’information du Sénat en septembre.

Pour Christian Chaize, il s’agit en premier lieu d’« inscrire la sécurité des chasseurs et des tiers comme un prérequis à la pratique de la chasse », comme le stipule explicitement l’article 1er du texte que l’AFP a pu consulter ce jeudi. La proposition de loi durcit les conditions d’obtention du permis de chasser en prévoyant une remise à niveau décennale obligatoire, pour laquelle sera également demandé un certificat médical d’aptitude.

Comme pour les automobilistes, elle instaure un délit d’alcoolémie pour les chasseurs, puni de deux ans d’emprisonnement et de 4 500 euros d’amende. Les mêmes peines s’appliqueraient pour la consommation de stupéfiants. Le texte prévoit aussi une obligation de déclaration préalable des battues au grand gibier. Elle sanctionne son non-respect, mais aussi l’utilisation de ces données pour empêcher la chasse. Il prévoit le renforcement des sanctions en cas d’accident grave, avec retrait du permis de chasse.

Port d’un gilet fluorescent pour les battues

La proposition de loi prévoit encore une « uniformisation des règles de sécurité » sur le territoire, comme le port d’un gilet fluorescent pour les battues. Elle donne enfin aux policiers municipaux les mêmes compétences que les gardes champêtres en matière de police de la chasse.

Le Sénat avait mis en place en novembre 2021 une mission sur la question de la sécurité à la chasse, en réponse à une pétition lancée par le collectif « Un jour un chasseur », créé après la mort d’un jeune homme tué par un tir de chasse, Morgan Keane, en 2020 dans le Lot.

Le tireur a été condamné le 12 janvier à deux ans de prison avec sursis et à une interdiction de chasser à vie. Le directeur de la battue, au cours de laquelle l’accident de chasse s’était produit, a été condamné à 18 mois de prison avec sursis et 5 ans de retrait du permis de chasse.

Source: leparis

All life articles on 2023-02-02

You may like

Trends 24h

Life/Entertain 2023-03-21T07:44:55.169Z
Life/Entertain 2023-03-21T08:02:55.432Z

Latest

© Communities 2019 - Privacy

The information on this site is from external sources that are not under our control.
The inclusion of any links does not necessarily imply a recommendation or endorse the views expressed within them.