The Limited Times

Now you can see non-English news...

En France, les hauts revenus sont-ils tous des «riches»?

2021-04-15T17:19:19.410Z

ANALYSE - Les Français s’adonnent aux délices de la lutte des classes. Unique objet de leur ressentiment, les 1 %, voire les 10 % plus hauts revenus. Cette population prospère, éduquée et enviée est très hétérogène au plan strictement financier.



Emmanuel Macron «le président des riches» clame la rumeur, de tous les maux le plus véloce. «Non, il est le président des très riches», rectifie François Hollande qui s’est fait la concierge tatillonne de son successeur à l’Élysée. «Nous aussi on veut payer l’ISF (l’impôt sur la fortune), rends l’argent», se sont époumonés tout l’hiver les «gilets jaunes». Jamais n’a-t-on autant parlé des riches et de leur fortune, celle des propriétaires des Gafa, l’héritage de Johnny Hallyday ou le jackpot des footballeurs bien plus rémunérés que les patrons du CAC 40, mais mieux acceptés, comme si le foot était «l’opium du peuple».

» LIRE AUSSI - Laeticia Hallyday: pourquoi la décision des juges américains est lourde de conséquences

À partir de quel niveau est-on «riche»? «Avec 4000 euros par mois», avait décrété, péremptoire, François Hollande en 2006, et on avait ricané ou ri jaune. Mais le bougre n’est pas idiot: le seuil de 4000 euros concernait alors, et aujourd’hui encore, au grand maximum 10 % de

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

J'EN PROFITE

Déjà abonné ? Connectez-vous

Source: lefigaro

All news articles on 2021-04-15

You may like

Trends 24h

News/Politics 2021-05-05T15:19:09.348Z

Latest

© Communities 2019 - Privacy