The Limited Times

Now you can see non-English news...

Coupe de France : le Red Star sort la tête haute

2021-04-08T20:53:05.685Z

Mené 2-0 par Lyon, le Red Star, 6e de National, a eu le mérite d’effacer son handicap avant de s’incliner lors de la fatidique séance de tir L’enfant du XIIIe arrondissement et ancien joueur du Paris FC, Karl Toko Ekambi, vient d’inscrire le cinquième tir au but et envoie Lyon en quart de finale. Impassible, Jean-Michel Aulas se lève et tape dans la main de Patrice Haddad, son homologue du Red Star. En difficulté en L1 (une victoire sur les cinq derniers matchs), le président de Lyon peut respirer. Haddad, lui, ne cachait par sa « fier



L’enfant du XIIIe arrondissement et ancien joueur du Paris FC, Karl Toko Ekambi, vient d’inscrire le cinquième tir au but et envoie Lyon en quart de finale. Impassible, Jean-Michel Aulas se lève et tape dans la main de Patrice Haddad, son homologue du Red Star. En difficulté en L1 (une victoire sur les cinq derniers matchs), le président de Lyon peut respirer. Haddad, lui, ne cachait par sa « fierté » après la magnifique prestation de ses joueurs. Tombeur de Lens au tour précédent, le Red Star, 6e de National, a poussé Lyon dans ses ultimes retranchements après avoir pourtant été mené 2-0. Le magistral coup franc de Jimmy Roye (73e) a permis à son équipe d’arracher la séance de tirs au but. Mais Diego Michel, 4e tireur du Red Star, a échoué face à Pollersbeck, l’Allemand, doublure de Lopes.

Le rêve est donc passé pour les Audoniens. A chaud, la déception était immense. « C’est frustrant, car on a rivalisé avec un demi-finaliste de la Ligue des champions, estime Jimmy Roye. Quand ils ont raté le 3-0 (NDLR : sauvetage de Daillet sur la ligne à la 55e), on s’est dit qu’on avait des coups à jouer après leur avoir fait deux cadeaux en première période. On les a fait douter. C’est très dur car c’était le soir pour créer l’exploit. On a des supporters fantastiques, on les a entendus. Quand on voit notre prestation, on se doit d’aller en L 2. » Un sentiment partagé par leurs adversaires lyonnais. « Le Red Star est une très bonne équipe, je lui souhaite de monter en L 2 », souligne le milieu Maxence Caqueret. « Bravo au Red Star ! », surenchérissait Rudi Garcia, prompt à fustiger ensuite l’état du terrain cabossé de Bauer : « Quand on laisse jouer un 8e de finale sur un synthétique, c’est un manque de respect pour les pros qui peuvent se blesser ».

« Quand on affiche ses ambitions, il faut le montrer »

Après plusieurs années d’incertitudes et de projets avortés, le stade Bauer va être enfin reconstruit (début des travaux en juin) et mis aux normes de la L 2. « Ce serait magnifique de monter, avec en même temps le stade et notre centre d’entraînement », reconnaissait le président Haddad. Si Quevilly et le SC Bastia sont loin, les joueurs de Vincent Bordot, qui n’ont gagné qu’un match de championnat sur 12 en 2021, vont devoir se remobiliser dès dimanche au... SC Lyon pour au moins décrocher les barrages.

« Un match pareil pompe beaucoup d’énergie, note Bordot. On doit maintenant retrouver de la force, ce match contre Lyon doit nous aider pour la suite. Quand on affiche ses ambitions, il faut le montrer même si on est dans le dur. »

Source: leparis

All sports articles on 2021-04-08

You may like

Trends 24h

Latest

© Communities 2019 - Privacy